Condamnation de Pamir Hakimzadah pour avoir quitté le Canada en vue de rejoindre l'EIIS

Toronto – Le 28 février 2019 – Aujourd'hui, à la Cour supérieure de l'Ontario, Pamir Hakimzadah a été condamné à six mois de prison en plus de trois ans et sept mois de crédit pour le temps qu'il a déjà passé en détention après avoir plaidé coupable plus tôt ce mois-ci d'avoir quitté le Canada pour participer aux activités d'un groupe terroriste, contrairement à l'article 83.181 du Code criminel. Il a également été condamné à trois ans de probation exigeant l'adhésion à un programme de déradicalisation.

Le 22 octobre 2014, M. Hakimzadah a quitté le Canada et s’est rendu à Istanbul en Turquie, avec l’intention d’entrer en Syrie pour rejoindre l’EIIS. Arrêté par les autorités turques avant son entrée en Syrie, il est renvoyé au Canada où, à l’issue d’une enquête par la GRC, il a été inculpé de l’infraction visée.

Selon l’exposé conjoint des faits, M. Hakimzadah avait affiché avant son départ des croyances islamiques de plus en plus radicales, parlant en faveur de l’EIIS ou prenant sa défense; et avait consulté en ligne des vidéos et des messages d’EIIS, ainsi qu’un site Web sur la manière d’entrer en Syrie.  

Le Service des poursuites pénales du Canada est chargé de poursuivre les infractions relevant de la compétence fédérale, sans influence indue et dans le respect de l’intérêt public. Le SPPC est également chargé de fournir des conseils en matière de poursuites aux organismes d’application de la loi partout au Canada.

– 30 –

Renseignements :

Relations avec les médias
613-954-7803
media@ppsc.gc.ca
www.ppsc-sppc.gc.ca

(English version available)

Date de modification :