PEINE D’EMPRISONNEMENT DANS LA CAUSE R. c. DIRIE

OTTAWA – Le 2 octobre 2009 – Aujourd’hui, la Cour supérieure de l’Ontario a condamné Ali Dirie à une peine de sept ans d’emprisonnement, soit le temps déjà purgé plus deux ans, pour le rôle qu’il a joué dans un complot terroriste.

Le 21 septembre 2009, M. Dirie a plaidé coupable à une accusation d’avoir, sciemment, participé aux activités d’un groupe terroriste, ou d’y avoir contribué, directement ou non, dans le but d’accroître la capacité du groupe terroriste à se livrer à une activité terroriste ou de la faciliter, en contravention du paragraphe 83.18(1) du Code criminel.

Sept personnes font encore l’objet d’accusations, des poursuites sont en cours à cet égard. Des ordonnances de non-publication sont toujours en vigueur.

Les parties disposent de 30 jours pour décider d’interjeter appel ou non.

-30-

Renseignements :

Date de modification :